Les conditions de placement Retour Accueil  

Je n'ai pas souvent de chatons (voir la page de toutes mes portées). Je souhaite qu'ils aillent vivre dans des familles (qu'ils soient appelés à reproduire ou non) qui auront le souci de leur qualité de vie de chat et de leur santé.

Mes chatons sont placés, à partir de 3 mois révolus. Mais le contact avec leur future famille se fait en général avant, car la décision de placement est le résultat d'un accord mutuel à la suite d'échanges préalables, en prenant en compte les souhaits du futur acheteur (sexe, couleur, désir de participer à des expositions félines, désir de faire reproduire le chat, coup de coeur pour un chaton plutôt qu'un autre), les miens quant à ses conditions de vie, mais également les caractéristiques individuelles du chaton, et entre autres son caractère (préférant la compagnie d'autres chats ou plutôt seul prince dans une famille humaine, ...). Je ne prends pas de réservation sans avoir au préalable rencontré les membres de la future famille du chat.

Je ne vends donc pas mes chatons en exposition féline. Vous pourrez m'y rencontrer à l'occasion (tous mes reproducteurs sont titrés), et y prendre contact, mais je vous demanderai de venir les voir ici dans leur environnement, et j'accompagnerai le chaton chez vous. J'accorde une grande importance au suivi après la vente, et je tiens à garder le contact avec les acheteurs des chatons nés à la Chacolaterie pendant toute leur vie. C'est grâce à cela que je peux avoir plus de recul sur les lignées avec lesquelles je travaille (et ça fait aussi tellement plaisir d'avoir des nouvelles de mes "bébés" même âgés...)

Ma seule reproductrice actuelle, Jemima, est indemne de PK-def (déficience en pyruvate kinase) et de PRA (dégénérescence progressive de la rétine). En ce qui concerne les autres maladies génétiques ayant ou ayant eu une incidence sur la race mais pour lesquelles nous ne disposons pas de tests fiables (RA=amyloïdose rénale, PL=luxation patellaire), je n'ai connaissance d'aucun cas chez mes chats ou leurs ascendants connus.

Mes chats sont régulièrement testés FIV (immunodéficience féline) et FeLV (leucose), et systématiquement avant chaque saillie avec un chat d'un autre élevage. Ils ne sont jamais en contact direct avec des chats extérieurs. Par contre, je ne garantis pas que ma chatterie soit indemne de coronavirus. Une PCR sur les selles pourra être effectuée sur demande afin de vérifier que le chaton n'est pas excréteur (au moment du test ! Pour qu'un chat soit véritablement estimé "corona-négatif", encore faudrait-il répéter le test tous les mois environ pendant 6 à 7 mois, et compléter par des sérologies. Une chatterie dite "indemne de coronavirus" ne l'est pas le plus souvent...). J'estime que la probabilité qu'un de mes chatons ne rentre jamais en contact avec un cororavirus étant proche du zéro (autant dire ne jamais mettre en contact vos enfants avec un virus du rhume...), ce ne serait pas leur rendre service que de les élever dans une "bulle".

Les chatons placés sont identifiés par transpondeur, ils ont un pedigree LOOF avec certification génétique de parenté, un passeport européen, un certificat sanitaire du vétérinaire. Ils sont vaccinés contre le typhus et le coryza (première injection et rappel), contre la leucose (première injection, sur demande selon les futures conditions de vie du chat) et la rage (sur demande, de même). En ce qui concerne les vaccins, je vous conseille d'aller lire l'article sur les recommandations concernant la vaccination féline, à la rubrique santé. Ils sont évidemment régulièrement vermifugés.

Le prix de vente d'un chaton de la Chacolaterie est typiquement autour de 1000 Euros HT (plus TVA au taux légal de 20%), plus participation au transport le cas échéant. Cela peut paraître au départ élevé, mais ne couvre en fait qu'une partie des frais engagés (tests, expos, saillies, nourriture, entretien, aménagements de la maison). En effet, l'activité est souvent déficitaire comptablement parlant, mais très riche d'expériences pour peu qu'on s'intéresse au monde de l'élevage, au comportement des félins, à la génétique féline, etc... ce qui demande bien sûr d'y passer beaucoup de temps.

En conformité avec la loi, je suis déclarée comme éleveur sous le numéro SIRET 400 005 781 00036, et reconnue auprès de la DDPP de mon département (j'ai un certificat de capacité, numéro 91.578).

© Marie-Bernadette Pautet, 2005-2019
Dernière mise à jour de cette page : 8.7.2017